Les thérapies d'inspiration analytiques

Objectifs

 

Une approche  analytique demande à penser la temporalité de cette prise en charge et aux indications. En effet, tout le monde n'a pas besoin de faire une analyse. Pour certaines personnes, ce ne sera pas le bon moment.

 

Les thérapies d'inspiration analytiques ont pour objectif d'analyser les sources d'un ou de symptômes ou d'un malaise psychologique mal défini. En amenant un processus de transformation de la vie psychique, par un travail de verbalisation et de mise en lien, l'idée est de rendre cohérents des évènements et des dynamiques qui ont une origine parfois ancienne mais qui continuent à avoir un impact délétere sur la vie des personnes.

 

Le thérapeute interagit, pose des questions, peut formuler des hypothèses mais il est nécessaire que celles ci ne soient pas exprimées sous l'angle d'une toute puissance du thérapeute, afin de limiter au maximum le risque d'induire des liens qui ne feraient pas sens pour la personne qui consulte. Ce travail est une co-construction qui nécessite une analyse de ce qui se joue dans la relation patient-thérapeute. 

 

La plupart des temps, ces séances se déroulent en face à face; le divan appartenant plutôt au référentiel psychanalytique classique et à la cure.

 

 

Le transfert ?

 

Habituellement, les liens avec les parents, sont très souvent au coeur de la thérapie, la fratrie, le rapport de soi à soi  suivant les différentes époques également, les adultes. Il est possible de travailler par des exercices, au cas par cas, au delà de la seule relation en face à face avec le thérapeute, sur ces dynamiques, afin de rendre la thérapie active et ne pas l'engluer dans des ruminations et des répétitions. Ainsi, l'idée est d'amener la personne qui consulte à éprouver un  processus de changement.

 

Le transfert n'est pas présent uniquement entre un patient et son thérapeute En réalité, il existe dans toute relation où circulent des affects car la relation à l'autre est un des déterminants de la construction de la personnalité. 

 

Le transfert en thérapie fait référence à ce qu'un patient projette sur son thérapeute (en général les images parentales mais pas seulement). Il est nécessaire alors d'éviter que ce transfert ne soit qu'une répétition des relations problématiques. Le thérapeute doit alors savoir gérer son "contre-transfert" afin d'amener un remaniement du mode relationnel.

 

Cette reconstruction du mode relationnel passe par une conscience de son existence, une compréhension de celui ci ci mais aussi et surtout par un travail actif permettant l'instauration de nouvelles représentations.

Natacha Box
Psychologue , psychothérapeute
Enfants, adolescents, adultes
SKYPE: cspppparis
Mail: csppparis@gmail.com