La phobie sociale

La phobie sociale renvoie à la peur des interactions sociales, des situations de performance ou bien d'être observé par autrui avec la crainte d'agir de façon humiliante ou embarrassante.

 

Cette phobie peut être limitée à un type de situation (parler devant un public, écrire devant quelqu'un ...) ou bien généralisée ( concernant la plupart des situations sociales).

 

Généralement les situations redoutées peuvent être de l'ordre de la performance (passer un entretien...), de l'affirmation de soi (donner son avis, recevoir un compliment...), de la crainte d'être l'objet d'observation d'autrui (marcher dans la rue, peur de rougir...) et également de tout ce qui renvoie à la sphère personnelle ( parler de soi...).

 

La phobie sociale survient la plupart du temps lors d’une expérience sociale vécue comme traumatisante (moqueries à l'école par exemple...); la répétition de ces évènements pouvant venir creuser la vulnérabilité des personnes qui vont développer ce trouble. Celles ci ont peur d'être jugées négativement. Si elles ne fuient pas complètement la situation anxiogène, elles adoptent des conduites dites contraphobiques (éviter le regard de l'autre, tenir des objets dans les mains, mettre un main devant une partie du visage, dissimulation...).

 

La personne anxieuse porte son attention sur elle-même et éprouve de difficultés à se décentrer.  Par auto-observation négative, elle va prêter à autrui des pensées qui sont générées en réalité par elle-même. 

 

Natacha Box
Psychologue , psychothérapeute
Enfants, adolescents, adultes
SKYPE: cspppparis
Mail: csppparis@gmail.com